Nos instituts de formation aide-soignant

       IFAS Saint-Malo                                                                                     IFAS Dinan

                                                                             

Définition du métier

L’aide-soignant exerce son activité en collaboration avec l’infirmer dans le cadre d’une responsabilité partagée.

Les soins ont pour but de répondre aux besoins fondamentaux de l’être humain. Dans le cadre de son exercice, l’aide-soignant concoure à deux types de soins :

  • Les soins courants dit « de la vie quotidienne » initialement réalisables par la personne elle-même ou un aidant et/ou liés à un état de santé stabilisé ou à une pathologie chronique stabilisée.
  • Les soins aigus  exclusivement  réalisable par un professionnel de santé et/ou dispensés dans une unité à caractère sanitaire et dans le cadre d’une prise en soin par une équipe pluridisciplinaire et/ou dispensés durant la phase aigüe d’un état de santé.

 

Le champ de compétences aide-soignant

L’arrêté du 10 juin 2021 définit 11 compétences aides-soignantes :

  • Accompagner les personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne et de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l’évaluation de leur situation personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires.
  • Identifier les situations à risque lors de l’accompagnement de la personne, mettre en œuvre les actions de prévention adéquates et les évaluer.
  • Evaluer l’état clinique d'une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins
  • Mettre en œuvre des soins adaptés à l'état clinique de la personne
  • Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation
  • Etablir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son entourage.
  • Informer et former les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels.
  • Utiliser les techniques d'entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés.
  • Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des locaux et des matériels liés aux activités de soins.
  • Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l’outil et les modalités de communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et des activités.
  • Organiser son activité, coopérer au sein d'une équipe pluri-professionnelle et améliorer sa pratique dans le cadre d’une démarche qualité et gestion des risques.

 

Lieux d’exercice

L’aide-soignant travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d’hospitalisation ou d’hébergement continus ou discontinus en structure ou à domicile.

 

La formation

Arrêté du 10 juin 2021

44 semaines de formation dont :

  • 22 semaines d’enseignement en institut de formation
  • 22 semaines de stages
  • 3 semaines de congés.

Une formation en alternance périodes école et stages.

Année 2021 – 2022

  • Rentrée le mercredi 1er septembre 2021
  • Fin de formation le 22 juillet 2022
  • Congés du 20 décembre 2021 au 2 janvier 2022 et du 11 au 17 avril 2022

 

Formation théorique

10 modules de formation correspondant à l’acquisition des 11 compétences. 
L’enseignement théorique est réalisé sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés ou de travaux pratiques en petits groupes. Les outils de simulation en santé sont utilisés pour favoriser les apprentissages pratiques et gestuels.

 

Formation clinique

4 périodes de stage réalisés dans différentes structures employeurs, publiques ou privées, du champ sanitaire, sociale ou médicosociale, en établissements, en hospitalisation à domicile ou dans les services d’accompagnement et d’aide à la personne.

Les stages doivent permettre d’aborder différents contextes :

  • soins aigus : prise en soins d’une personne dont l’état de santé altéré est en phase aigüe;
  • soins courants dits de la vie quotidienne : prise en soins d’une personne dont l’état de santé altéré est stabilisé.

Sur l’ensemble des stages, un stage dans une structure pour personnes âgées et un stage dans le milieu du handicap physique ou psychique sont obligatoires.

 

Les élèves aides-soignants 
Un public très diversifié âgé de 17 ans à 55 ans. 
Des parcours différents justifiant la pluralité des cursus de formation (cursus complets et cursus partiels).

 

Les formateurs en formation aide-soignante 
Les formateurs sont des professionnels de santé inscrits dans une dynamique de transmission de savoirs et de partage d’expérience. 
Au-delà du contenu de la formation, les formateurs ont pour mission de mettre en œuvre une formation personnalisée. 

L’accompagnement des élèves en formation aide-soignante s’appuie sur trois modalités :

  • L’accompagnement pédagogique individualisé ;
  • Le suivi pédagogique individuel
  • Les travaux personnels guidés.